Image Image Image Image Image
Scroll to Top

To Top

Featured Projects

ALEA – Work in progress ALEA – Work in progress ALEA – Work in progress

By admin

On 14, Déc 2017 | In | By admin

ALEA – Work in progress

L’enfant découvre le langage à travers sa musique. Il utilise d’abord les variations de tonalité et de puissance, la place du rythme et l’accentuation, avant les mots et leurs sens pour communiquer ses émotions à l’autre.
ALEA approche les autres avec cette intuition juvénile des intentions, et surprend par ses propositions non policées, ses vérités crues, libres de point de vue moral.

ALEA est un prototype d’intelligence artificielle dont l’objet est d’explorer des mécanismes d’influence pour déranger les automatismes dans les rapports sociaux, et ainsi nous défier dans nos relations aux autres.

ALEA analyse la mélodie de la discussion, la prosodie, pour détecter des situations trop prévisibles, où l’identification d’un individu à une posture caricaturale appauvri la relation à l’autre.
Le système enregistre les mots d’un groupe qui discute, puis les répète à des moments opportuns tel un écho taquin. Par la répétition décalée des phrases, le dispositif donne à nos mots un autre sens en les changeant de contexte : l’intention qu’ils portent prend le pas sur le sens, ce qui crée de la surprise et peu modifier notre regard sur nous-même.

La prise de conscience que cette expérience espère occasionner au travers de la gêne ou du rire, vise à renforcer le libre arbitre dans notre rapport à autrui.

Développement du logiciel avec Cyril Laurier, docteur en informatique sonore et musicale, et Joan Sadoval, ingénieur en technologies de la musique et des médias. Hand Coded

On 25, Mai 2014 | In | By admin

SOMA 2 – 2015

Soma est aujourd’hui un projet de recherche, à mi-chemin entre un travail artistique et une expérience sur le comportement.
Soma a évolué dans le cadre de la tournée d’expositions en partenariat avec la MAC de Créteil: réécriture de son logiciel de zéro, transfert des calculs vidéos vers la carte graphique, de nouveaux capteurs et nouvelles règles de son principe actif ainsi qu’une évolution de son contenu.

Cette machine, qui cherche à élargir le point de vue, va utiliser désormais un spectre de mise en perspective des émotions bien plus large grâce à l’analyses des données collectées, puis à travers la mise en place d’un algorithme de machine learning.

Teaser filmé au festival EXIT en mars 2015.
Musique du teaser: Delphine Malaussena.

Plus d’éléments sont disponibles sur cette page en français http://www.guillaumefaure.eu/soma/ et sur celle-ci en anglais http://www.guillaumefaure.eu/soma-en/

Un pdf complet qui expose également le fruit des analyses de données est téléchargeable ici.

Mange-rêve – Paris 2010 Mange-rêve – Paris 2010 Mange-rêve – Paris 2010 Mange-rêve – Paris 2010

By admin

On 22, Mai 2014 | In | By admin

Mange-rêve – Paris 2010

MANGE-RÊVE est un projet réunissant artistes et scientifiques qui collaborent pour réaliser une machine à faire éprouver un rêve : Un contenu audio- visuel est modifié suivant les résultats de mesures physiologiques faites sur le visiteur, afin de personnaliser sa lecture de ce rêve au rythme de son ressenti. Ce système se veut une potentielle purge pour la psyché.

Ce projet est la première étape d’un travail de recherche sur le comportement. L’objet de cette machine est d’offrir aux gens la possibilité de faire des rêves éveillés, en cohérence avec leur état émotionnel ainsi que leur personnalité.

Ce premier dispositif a été exposé à la galerie du 59Rivoli pendant 3 semaines à l’automne 2010. Trois années plus-tard, le projet repartira de zéro dans une nouvelle direction, l’assouplissement du point de vue du participant.

L’équipe qui a participé à la réalisation de ce projet était formée de Frédéric Ménez – ingénieur, Adrien Lambert – architecte, Aalderik de Vries – musicien, Marina Pujadas – styliste.
Merci à Guillaume Wiener pour créer l’opportunité, Hélène Antoine pour son aide précieuse, Laurent Amprimoz – construction, Camille Hamel – électroacousticien.

By admin

On 22, Mai 2014 | In | By admin

SOMA 1 – Fad/Barcelone 2013

SOMA, subconscious massager » a été exposé à Barcelone au FAD dans le cadre de rencontres internationales entre chercheurs et artistes multimédias : Maurice Benayoun (City University of Hong Kong), Hiroki Kobayashi (University of Tokyo) Sheng-Ying Pao and Kent Larson (MIT Media Lab, USA), …

ACM Multimedia 2013 Art Exhibition, du 22 au 28 octobre 2013 – Commissaire d’exposition : Marc Cavazza.

« Faure’s SOMA proposes an artistic reinvention of neurofeedback through what is presented as a ‘daydreaming machine’ putting the artwork in touch with the non-rational component of the user’s mind. The system displays recombined video images whose editing, temporal, sound and color parameters are matched to the user’s physiological state captured through his Galvanic Skin Resistance (GSR) signal. »

Logiciel Florent Colautti, Cabine Andres Gleixner et Marina Pujadas Farré, Son Aalderik de Vries et Thomas Spitz.